Couverture du livre La servante écarlate

Habituellement je lis le livre avant de voir son adaptation visuelle. Cette fois j’ai triché, j’ai écouté la série d’abord et, vraiment curieuse de comparer, j’ai lu le livre. Bien que la performance d’Elisabeth Moss soit exceptionnelle, je pense notamment à la scène dans la maison dans les bois, j’ai préféré le livre. Déformation professionnelle, peut-être. L’histoire d’Offred m’a semblé beaucoup plus intime lors de ma lecture. La servante écarlate est son histoire, sa réalité et dans le livre c’est dans cette ambiance que nous cheminons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *