Image des logos des réseaux sociaux avec une étampe de danger dessus

Il existe déjà de nombreux articles qui traitent du danger que représentent les médias sociaux pour nos enfants. Dépendance, harcèlement, pédophilie sont des termes qui ressortent de plus en plus. Par contre, très peu de gens réalisent que les réseaux sociaux représentent aussi un danger pour les parents.

La cyberpédophilie

Tout le monde lutte contre la pédophilie juvénile. Aucun parent ne veut qu’un individu malintentionné fasse mauvais usage de la photo de son enfant. Pourtant, à plusieurs reprises, j’ai vu des mères et des pères mettre une photo de leur enfant nu parce que « ses petites fesses sont tellement mignonnes! » sur Facebook. Alors s’il vous plaît, réfléchis avant de mettre en ligne des photos de ton amour, même si tu es super fière.

Les faux avis médicaux

On va se le dire, même si cela pourrait être extrêmement pratique, AUCUN médecin ne fait de consultation via Internet! Alors même si tu publies une photo de ton enfant (souvent nu) pour demander aux autres mamans si les plaques qui viennent d’apparaitre sont graves, personne ne sera en mesure de te donner une information juste. Pour le bien de ton enfant, fait comme avant l’ère des réseaux sociaux et rends-toi à la pharmacie, à la clinique ou à l’hôpital. Tu es dans le doute et tu ne sais pas si tu dois te déplacer, appelle le 811, ils sauront te conseiller.

La perte de crédibilité

J’ai de la peine, vraiment. Lorsque je passe devant le parc, je trouve cela désolant de voir la majorité des parents fixés des yeux leur cellulaire plutôt que leur enfant. Les parents d’aujourd’hui montrent, par leur comportement, qu’être constamment sur son cellulaire est normal. Cette dépendance est dangereuse : réfléchis à la crédibilité que tu auras lorsque tu vas demander à ton enfant de lâcher son téléphone et de te parler lorsque ça ne va pas.

L’augmentation de la culpabilité

Aujourd’hui, tout le monde expose son quotidien sur les médias sociaux. T’arrive-t-il de te sentir coupable de constater que sur Facebook tes amies publient des photos d’elles resplendissantes aux pommes avec leurs tout-petits pendant que toi tu es en pyjama assise sur ton plancher sale et que tu joues au ballon avec ton bébé? Si oui, c’est normal! Il est là le piège des réseaux sociaux. Ce n’est déjà pas facile de se sentir en confiance dans son rôle de maman, c’est encore plus éprouvant lorsque tu te compares avec une IMAGE. Retiens bien que cette image est celle que cette maman a bien voulu montrer, ce n’est pas sa réalité.

S’il y a tant d’articles qui expliquent aux parents comment éduquer nos enfants face aux nouveaux enjeux que représentent les médias sociaux, ce n’est pas pour rien.  Par contre, nous devons étendre notre rôle de parents au-delà de cette conscientisation et réfléchir à nos propres gestes et à notre relation avec les réseaux sociaux. Allez, lâche ton cellulaire et sors jouer dans les feuilles avec ton enfant!

Tu aimes mon style, continue ta lecture.

Mon parcours

La fin du monde

À mon amie qui ne peut pas avoir d’enfant

Être maman d’un enfant de huit ans, c’est génial!

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *